Les Echos — "Jeanne Gang, une architecte au sommet"

"Quand on lui demande ce que cela fait d'être la femme qui construit les plus hautes tours du monde, Jeanne Gang, attablée à la cafétéria du Palais de la Porte Dorée, vêtue d'un pull bleu, presque de la couleur de ses yeux tirant vers le gris. . . puis répond en souriant : « Les femmes devraient bâtir des gratte-ciel comme elles devraient faire n'importe quel type de bâtiment. Pourquoi est-ce encore un sujet aujourd'hui ? » De fait, elles ne sont toujours pas si nombreuses et c'est bien elle qui a achevé en 2010 la très belle tour Aqua, la plus élevée jamais construite par une femme, dont la façade ondulée est devenue un emblème de Chicago ; et c'est encore elle qui battra bientôt son propre record avec la Vista, un édifice impressionnant composé de trois colonnes incurvées appelé à devenir le troisième plus haut de la capitale de l'Illinois. Ces gratte-ciel à l'allure audacieuse en disent long sur la réussite de cette architecte de 56 ans, désignée par Time cette année comme l'une des 100 personnalités les plus influentes du monde, et qui a redonné du peps à la célèbre, mais un peu assoupie, Ecole de Chicago."

Read more

Related

Now

Le Moniteur — “Jeanne Gang, une Américaine à Paris”

Le Moniteur profiles Jeanne Gang on the occasion of the Studio's participation in the competition to reimagine Tour Montparnasse in Paris.

Now

Les Echos — “Duel au Sommet pour la Transformation de la Tour Montparnasse”

Deux équipes d'architectes restent en lice dans la compétition pour la rénovation de la tour Montparnasse : l'américaine Jeanne Gang et les Français de la Nouvelle AOM. Résultats en septembre pour un immeuble flambant neuf à livrer en 2023.

Now

L’Architecture d’Aujourd’hui — Jeanne Gang, « Woman in Architecture » de l’Année

Jeanne Gang speaks with L’Architecture d’Aujourd’hui following her recognition as Woman Architect of the Year by the Architectural Review.