Le Moniteur — “Jeanne Gang, une Américaine à Paris”

July 27, 2017

“Finaliste du concours pour la restructuration de la tour Montparnasse, l’architecte de Chicago n’est sans doute pas très connue en France… mais elle partage déjà un peu de son histoire avec elle. ...

Si la France est en train de la découvrir, Jeanne Gang, elle, a déjà connu quelques expériences dans le pays qui, à l’entendre, furent fondatrices. De passage à Paris, elle raconte ainsi que c’est à l’occasion d’un premier voyage dans la capitale française qu’elle a décidé de devenir architecte. « J’étais étudiante à l’université d’Illinois et j’hésitais encore entre art et architecture mais l’importance de construire m’est apparue évidente devant Notre-Dame ou le Centre Pompidou », explique-t-elle. On se dit que le fait qu’elle soit née en 1964 et ait grandi dans les environs de Chicago, la ville qui inventa le gratte-ciel, a sans doute également joué. Et cette habitude qu’avait son père ingénieur de s’arrêter en route pour admirer des ponts lors des voyages en famille n’y est pas pour rien non plus. De tout cela mélangé, Jeanne Gang a tiré sa définition de l’architecture : « la rencontre entre la culture et la technologie ». Elle est loin de dédaigner le second aspect, elle qui soigne particulièrement ses structures.”

Cliquez-ici pour en lire plus.